Horst Tappe

Charlotte Lukaszewski · photo © 2009 Philippe Pache Sarah Benoît · photo © 2009 Philippe Pache

Historiennes d'art, Sarah Benoit et Charlotte Lukaszewski font la connaissance de Horst Tappe en 1999 et créent l'exposition « Nabokov ». C'est la première fois que le public peut admirer toute la série de ses portraits de l'auteur de « Lolita », notamment la chasse aux papillons et l'appartement du Montreux-Palace.

Cette exposition reçoit un écho international et voyage depuis lors en France, Allemagne, Autriche, Russie et Etats-Unis. Un catalogue est publié en trois langues chez Merian Verlag.

En 2001, elles conçoivent l'exposition « Noël Coward », artiste vedette dans le monde anglo-saxon, acteur et chanteur dans les années folles, et font découvrir ce personnage qui a vécu longtemps en Suisse.

La collaboration se poursuit en 2005 avec l'exposition et le livre « Oskar Kokoschka », où l'on découvre sa manière de travailler, de transmettre son art à ses élèves et l'atelier du peintre.

Depuis 1999, elles entretiennent une relation non seulement professionnelle, mais aussi d'amitié avec Horst Tappe. Celui-ci leur a confié la charge de son oeuvre, peu avant son décès.

Elles abordent la photographie dans une optique pluridisciplinaire, qui prend en compte les aspects stylistiques, biographiques, historiques et personnels de l'artiste.